Merci à Fanny Sajou, aux parents et aux enfants de la classe de CE2

Si la commémoration du 8 mai 1945 fut cette année particulièrement réussie, c’est en grande partie grâce à la présence des parents et des enfants de la classe de CE2 de l’école Claude Monet. Merci à Fanny Sajou pour avoir accepté le principe de cette participation !

Après la lecture du texte du secrétaire d’état aux anciens combattants, Kader Arif, les enfants de la classe de Fanny Sajou ont lu le très beau poème d’Arthur Rimbaud, le dormeur du val. Ensuite, Bernard Harang a fait l’appel aux morts. Nous avons, avant de boire le verre de l’amitié en Mairie de Saint-Eloi, avec les parents et les enfants présents, entonné la Marseillaise.

Merci à tous les habitants de Saint-Eloi-de-Fourques présents. Un grand merci aux parents de Bosrobert et de Saint-Paul-de-Fourques qui ont pris, hier matin, le temps d’accompagner leurs enfants !

Le 69e anniversaire de la commémoration du 8 mai 1945 à Saint-Eloi-de-Fourques

Le dormeur du val, d’Arthur Rimbaud

C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

 

4.20 avg. rating (86% score) - 5 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*