Le souhait du retour de la médiathèque dans le giron communal

Le souhait du retour de la médiathèque dans le giron communal

Il est fort probable que le futur Conseil communautaire propose aux communes du Bec-Hellouin, de la Neuville-sur-Authou et de Saint-Eloi-de-Fourques le retour de nos médiathèques dans le giron communal. Nous sommes une singularité, une verrue de l’Intercom Bernay Terres de Normandie. Comment les autres communes pourront-elles continuer de financer par leurs impôts le fonctionnement de médiathèques aussi lointaines ?

Les relations avec le service Enfance / Jeunesse ont toujours été épineuses. Sur la question du financement, encore jeune conseiller municipal, j’avais proposé que les autres intercos financent l’adhésion de leurs habitants à nos médiathèques par des participations. J’ai à chaque fois essuyé un refus catégorique des Présidents et des vice-Présidents se rangeant hélas à l’avis de responsables techniques découplés de nos logiques territoriales. Aujourd’hui encore, ce sont nos impôts en grande partie qui permettent aux habitants du Bosc-du-Theil, de Saint-Denis-des-Monts, de Pont-Authou, etc d’accéder gratuitement à nos médiathèques.

Nous avons besoin au niveau de nos écoles que cette médiathèque soit utilisé plus souvent qu’elle ne l’est, en proposant des espaces numérique, jeux et lecture adaptés aux activités scolaires, accessibles en autonomie. Cette médiathèque doit être utilisable par toutes les associations qui en feraient la demande pour dispenser des cours d’informatique. Nous devrions pouvoir y organiser des conférences et/ou des vidéos-conférences. Oui, nous avons besoin d’un 3e lieu.

Concernant l’ouverture au public et le fonctionnement, nous n’aurons pas d’autre choix que de faire appel massivement aux bénévoles issus de notre commune et aussi des communes voisines, en plus des nombreuses personnes existantes qui font depuis des années un travail remarquable. Il nous faudra sans doute réfléchir au financement de quelques heures assurées par un-e salarié-e, notamment en matière de gestion du fonds de prêts départemental. Nous serons dans l’incapacité de maintenir ce service si nous y engloutissons le peu d’excédents que nous sommes parvenus à dégager au cours de 6 dernières années.

Denis Szalkowski
Maire de Saint-Eloi-de-Fourques

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*