Archives de catégorie : Actualités

100 euros d’aide pour la destruction les nids de frelons asiatiques

100 euros d'aide pour détruire les nids de frelons asiatiquesNous avons vu l’année dernière se multiplier les nids de frelons asiatiques sur le territoire de notre commune. Or le recours à un professionnel de la destruction de ces nids est coûteux. C’est pourquoi le département de l’Eure a décidé d’aider  les particuliers en leur attribuant une aide 100 euros pour une destruction réalisée entre le 1er mars et le 1er décembre. C’est 30% environ du montant global de la prestation !

Un guichet unique !

La gestion de ces aides est centralisée autour d’un guichet unique, géré par le GDS 27 qui vous aiguillera vers différents prestataires. Vous pouvez entrer en contact avec ce guichet unique :

Source : l’Eveil de Pont-Audemer

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Une démolition en règle de nos écoles et de nos services publics

Une démolition en règle de nos écoles et de nos services publics

Cette volonté de détruire les services publics de proximité en milieu rural n’est pas nouvelle. Dès 2001, le projet de l’intercommunalité des communes rurales de Brionne, sous la pression de l’Inspection Académique de l’Eure, était de fermer toutes nos écoles et de regrouper tous nos enfants à Harcourt, à la Neuville sur Authou et à Brionne. Avec Alain Huché, alors maire de Saint-Eloi-de-Fourques, nous nous y sommes opposés de toutes nos forces. L’histoire, en pleine crise des gilets jaunes, se répète devant nos yeux ébahis et esbaudis. Nos députés ont ainsi voté un amendement visant à envoyer nos enfants de CM1/CM2 au collège.Vous pouvez vérifier la réalité de ce projet en lisant cet article du journal La Croix du 1er février. Pour nos enfants, ce serait tout simplement catastrophique, les amenant à perdre de nombreuses heures de sommeil dans la semaine du fait de l’allongement de la durée des transports scolaires. Cette proposition est tout simplement inacceptable. Et je vous demande, que ce soit par mail ou par Twitter ou par Facebook, de faire savoir votre désaccord à ce projet mortifère pour nos communes rurales auprès des administrations, des collectivités, de nos députés et de la presse locale et nationale. La fermeture de nos écoles signerait la mort de nos villages.

Par les temps qui courent, les projets vont bon train en ce qui concerne la liquidation des services publics. Nos députés, ce gouvernement, notre Président ont-ils compris quelque chose à la crise dite des gilets jaunes ? Sachez que la perception de Brionne fermera définitivement au plus tard le 1er janvier 2021.  A la place, ce sont les communautés de commune qui financeront des Maisons des Services Publics. Autrement dit, l’État transfère la dépense de son budget vers celui des collectivités territoriales. Où est l’économie dans tout ça ? En sera-t-il de même demain avec la Poste ? Avec les sous-préfectures ? Quand l’État s’enorgueillit de ses économies et de la baisse de son déficit, ce sont en réalité les dépenses des collectivités territoriales qui explosent, sans qu’aucun économie d’échelle ne soit réalisée ! Mais, à la différence de l’État, elles n’ont pas le droit d’être en déficit.

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Grand Débat National : 1ère réunion publique à Saint-Eloi-de-Fourques, le 1er février à 20 h 30

Grand Débat : 1ère réunion publique à Saint-Eloi-de-Fourques, le 1er février à 20 h 30

Suite à la réunion de ce matin samedi 19 janvier à la Mairie où nous étions une vingtaine de personnes, nous avons décidé conjointement avec un groupe d’habitants du village des modalités d’organisation du Grand Débat.

Nous vous proposons une réunion publique – donc ouvertes à toutes et à tous, y compris aux habitants d’autres communesle vendredi 1er février à 20 h 30, dans notre salle d’activités. L’accueil se fera dans la salle dès 20 h 00, autour d’un verre de cidre ou d’un café. Sylvie nous a même promis quelques crêpes. Il n’y en aura hélas pas pour tout le monde. Oui, nous voulons que ce moment soit aussi un moment de convivialité !

Cette réunion sera l’occasion de vous exprimer en totale liberté, sans tabou, sans filtre. Vous pourrez compter, tous et toutes, quelles que soient vos opinions politiques sur notre entière neutralité. Notre salle est équipée de micros portatifs et d’enceintes. Vos propos seront transcrits en direct et projetés en toute transparence sur grand écran, par vidéo-projection. Pour ceux d’entre vous qui seraient moins à l’aise à l’oral, sachez que vous pourrez transcrire vos propos sur papier. Ils seront également intégrés au compte-rendu saisi en temps réel.

Cette 1ère réunion sera, pour nous tous, le temps du constat des problèmes, de leur diagnostic, des « causalités », c’est-à-dire du « pourquoi » et du « parce que« , dans le cadre d’une parole libre,  libérée et non faussée. Suivront d’autres réunions publiques où vous présenterez vos propositions et vos solutions, quelles qu’elles soient, dans l’expression de la plus grande diversité.

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Réunion d’organisation du débat national

Réunion d'organisation du débat nationalSuite à la proposition du Président de la République d’organisation d’un grand débat national, nous organisons une réunion le samedi 19 janvier à 10 h 00 à la Mairie, afin que nous déterminions ensemble l’agenda et les modalités des rencontres thématiques à venir.

Dans cette lettre, le chef de l’État nous explique qu’il n’y a pas de question interdite. Les quatre thèmes qui nous ont été proposés sont :

  1. la fiscalité et les dépenses publiques ;
  2. l’organisation de l’État et des services publics ;
  3. la transition écologique ;
  4. la démocratie et la citoyenneté.

Sur la thématique de la fiscalité et de l’impôt, le Président de la République propose de structurer les débats autour de 7 questions :

  1. Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ?
  2. Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ?
  3. Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaire à faire ?
  4. Faut-il supprimer certains services publics qui seraient dépassés ou trop chers par rapport à leur utilité ?
  5. A l’inverse, voyez-vous des besoins nouveaux de services publics et comment les financer ?
  6. Comment mieux organiser notre pacte social ?
  7. Quels objectifs définir en priorité ?

Par rapport à l’organisation de l’État et des collectivités publiques, Emmanuel Macron articule son propos autour de 6 questions :

  1. Y-a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ?
  2. Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens ?
  3. A quels niveaux et pour quels services ?
  4. Comment voudriez-vous que l’État soit organisé et comment peut-il améliorer son action ?
  5. Faut-il revoir le fonctionnement de l’administration et comment ?
  6. Comment l’État et les collectivités locales  peuvent-ils s’améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous ?

Concernant la transition écologique, le chef de l’État nous propose de nous interroger autour de 7 autres questions :

  1. Comment finance-t-on la transition écologique : par l’impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ?
  2. Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ?
  3. Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ?
  4. Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ?
  5. Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ?
  6. Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ?
  7. Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?

Sur le thème de la démocratie et de la citoyenneté, Emmanuel Macron énumère 12 questions :

  1. Faut-il reconnaître le vote blanc ?
  2. Faut-il rendre le vote obligatoire ?
  3. Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques ?
  4. Faut-il, et dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d’élus ?
  5. Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil Économique, Social et Environnemental doivent-ils jouer pour représenter nos territoires et la société civile ?
  6. Faut-il les transformer et comment ?
  7. Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative ?
  8. Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique ?
  9. Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l’initiative ?
  10. Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation ?
  11. En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ?
  12. Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

Source : la lettre d’Emmanuel Macron aux Français

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Déchets ménagers : changement du tri sélectif

C’est sans aucune concertation que nous avons découvert le document du SDOMODE sur les nouvelles conditions de tri. Désormais, il faudra jeter vos cartonnettes, vos boîtes à œufs, vos rouleaux de papier toilette et d’essuie-tout avec le papier, sur la plate-forme de tri à côté de la salle d’activités. Cela va nous contraindre à emprunter plus souvent nos véhicules pour déposer nos déchets ! C’est un comble et d’une grande imbécilité par rapport à la transition écologique, alors que les volumes de cartonnettes sont de plus en plus grand du fait de modes de consommation différents.

Il y a deux ans, Saint-Eloi-de-Fourques s’était joint au maire de Malleville sur le Bec, Michel Auger, pour demander à ce que les excédents du SDOMODE soient reversés à la population par une baisse de taxe ou une baisse des taux d’imposition communautaire. Cette proposition nous aura été refusée par la majorité des élus du Conseil communautaire, qui décidèrent de l’augmentation des taux la même année.

De telles décisions ne calmeront pas forcément la colère de certains de nos habitants qui voient des élus faire le choix de pourrir nos vies encore un peu plus. Il est en temps, grand temps de réformer nos institutions et, au 1er lieu, le fonctionnement de nos conseils communautaires en demandant à ce que ses membres soient élus au suffrage universel sur la base de projets politiques locaux.

Ordures ménagères : changement du tri sélectif

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Calendrier 2019 de collecte des déchets ménagers

Le nouveau calendrier de collecte des déchets ménagers vous sera distribué dans les prochains jours par les conseillers municipaux.

Attention, il y a du changement : les cartonnettes, les boîtes à œufs, les sachets papiers, les rouleaux d’essuie-tout et de papier-toilette doivent désormais être triés sur la plate-forme de tri sélectif à côté de la salle d’activités avec le papier. Il ne faut plus les mettre dans vos poubelles jaunes. Nous vous mettons en garde sur le fait que la présence de bouteilles plastique, d’emballages métal, de briques, de papier, de cartonnettes ou de verre dans vos poubelles risque d’entraîner un refus de tri de vos ordures ménagères par la société de ramassage. Merci d’être vigilant à effectuer correctement le tri sélectif !!!

Des cabas ont été mis à disposition à la mairie pour le tri de vos papiers, cartonnettes et verres. Vous pouvez venir les chercher le mardi soir à partir de 16 h 30 et le samedi dès 9 h 30.

Calendrier 2019 de collecte des déchets ménagers

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Décès de Madame Colette Harang

Madame Colette Harang est décédée, ce jour, à la maison de retraite de Brionne à l’âge de 80 ans.

Elle travailla, naguère, à l’entretien des locaux de la commune. Elle fut membre et présidente du comité des fêtes, aux côtés de son époux Jean-Claude Harang, qui fut le dernier garde-champêtre de la commune.

Nous pensons tous, en cet instant, à Christine, sa fille, ses petits-enfants, Wilfried et Émilie ainsi qu’à Jean-François Lesueur, son gendre.

Les obsèques de Madame Colette Harang auront lieu le vendredi 11 janvier à 10 h 00 et une cérémonie religieuse sera célébrée à l’occasion de son inhumation en l’église de notre commune. Elle sera ensuite enterrée au cimetière de Saint-Eloi-de-Fourques.

Madame Colette Harang et ses petits-enfants, Émilie et Wilfried

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Inscription sur la liste électorale

A partir du 1er janvier 2019, l’inscription sur la liste électorale peut se faire en ligne, sur Internet. La demande est validée ou refusée, en fonction de sa recevabilité, par le Maire dont les décisions sont contrôlées par une commission composée d’un conseiller municipal et deux habitants du village. Vous devez, au préalable, disposer d’un compte sur le site service-public.fr ou utiliser celui que vous utilisez pour vous connecter au sites des impôts via FranceConnect.

Vous avez jusqu’au 31 mars 2019 pour vous inscrire sur les listes, afin de pouvoir voter aux élections européennes.

Inscription sur la liste électorale

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Vœux du Maire 2019 : ce sera le 27 janvier !

La cérémonie des vœux du Maire aura lieu, en cette année 2019, le dimanche 27 janvier à 11 h 30 dans la salle d’activités, face à la Mairie.

A cette occasion, nous vous présenterons un état complet de la situation financière de la commune de Saint-Eloi-de-Fourques. Nous y parlerons également de l’organisation des débats publics souhaités par le Président de la République – dont nous ne connaissons toujours pas précisément les contours – suite à la crise dite des gilets jaunes.

Vœux du Maire 2019

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Radiation de la liste électorale

Nous avons reçu du ministère de l’intérieur une instruction relative à la tenue des listes électorales, suite au vote de la loi n° 2016-1048 du 1er août 2016.

Radiation des listes électorales

Conditions au maintien sur les listes électorales

Pour pouvoir être maintenu sur la liste électorale de Saint-Eloi-de-Fourques, vous devez faire la preuve de votre attache à la commune, c’est-à-dire être domicilié depuis plus de six mois ou être inscrit sur les rôles au 1er janvier 2018 et ce depuis 2 années consécutives ou encore d’agir en qualité de gérant ou d’associé majoritaire unique au niveau d’une entreprise domiciliée sur le territoire de la commune.

Pour les jeunes de moins de 26 ans qui souhaitent rester inscrits sur la liste électorale, ils doivent nous fournir

  • un document de moins de trois mois attestant du domicile réel des parents dans la commune ;
  • un document attestant de leur lien de filiation (copie du livret de famille, acte de naissance avec indication de la filiation etc.).

Je tiens à vous rappeler que l’article L. 113 du code électoral punit d’une amende de 15 000 euros et d’un emprisonnement d’un an – ou de l’une de ces deux peines seulement – le maintien frauduleux d’électeurs sur la liste électorale.

Comme la loi le précise, vous aurez 15 jours pour nous faire parvenir vos observations et/ou tout document justifiant de votre maintien sur la liste électorale de notre commune, à partir du courrier vous informant de votre radiation. Au-delà de ce délai, votre radiation sera effective dès le 10 janvier 2019. Si vous entrez dans ce cadre, je ne saurais trop vous inviter à vous inscrire sur la liste électorale de votre actuel lieu d’habitation, en prévision des élections européennes du 26 mai 2019.

Denis Szalkowski
Maire de Saint-Eloi-de-Fourques

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote