Archives de catégorie : Actualités

Une idée folle, le vendredi 4 octobre à 20 h 00

Dans le cadre du 10e festival Génération durable organisé par la MJC de Bernay, en partenariat avec l’Intercom Bernay Terres de Normandie, vous pourrez assister à une projection du film « Une idée folle » le vendredi 4 octobre à 20 h 00 dans la grande salle d’activités de Saint-Eloi-de-Fourques. Elle sera suivie d’un débat-conférence d’Isabelle Peloux, directrice de l’école du Colibri.

Conférence d'Isabelle Peloux, le vendredi 4 octobre à 20 h 00

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Festival de théâtre les 18-19-20 octobre 2019 à Saint-Eloi-de-Fourques

La commune de Saint-Eloi-de-Fourques présente son 1er festival de théâtre du vendredi 18 au dimanche 20 octobre 2019, dans la grande salle d’activités de Saint-Eloi-de-Fourques.

Trois jours, trois pièces, trois troupes

Le vendredi 18 octobre à 20 h 30, la troupe Changement de décor interprétera « La surprise » de Pierre Sauvil.

Le samedi 19 octobre à 20 h 30, la compagnie Zig & Lili jouera « le Splendid destin d’Emma Cadam », pièce écrite et mise en scène par Kevin Boise, interprétée par Elise Sellès, Louisa Dietrich, Emilie Tonein, Kenzo Mautemps et Kevin Boise.

Le dimanche 20 octobre à 15 h 00, la compagnie Fruits de la Passion interprétera « une journée dent-fer« , une pièce mise en scène par Benjamin Broux.

Tarifs

Les trois spectacles proposés sont gratuits pour les habitants de Saint-Eloi-de-Fourques. Pour les hors-commune, le prix de chaque spectacle est fixé à 8 euros pour les adultes et 4 euros pour les moins de 18 ans.

Un pass festival établi à 15 euros pour les adultes et à 5 euros pour les moins de 18 ans vous permettra de voir l’ensemble des spectacles.

Atelier découverte

La compagnie ZIg et Lili vous propose, sur réservation, un atelier « Découverte du théâtre » ouvert le samedi 19 octobre de 14 h 00 à 16 h 00.

Contact / Informations / Réservations

Téléphone : 06 59 17 30 52
Mail : mairie.st.eloi@free.fr

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Réunion sur l’épandage de pesticides le long des habitations

Dans ce cadre de la concertation départementale voulue par le gouvernement, nous vous invitons tous à venir participer à une réunion publique consacrée à l’épandage des pesticides et l’institution de zones de non traitement auprès des habitations. Vos témoignages, vos pratiques, vos échanges et surtout vos propositions seront fidèlement retranscrits auprès des services préfectoraux, en présence de la presse locale et de médias, afin d’assurer la sérénité du débat.

Cette réunion se tiendra le mercredi 25 septembre 2019 à 20 h 30 dans la salle d’activités de la commune. Nous comptons sur votre présence.

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Drôles de visiteuses

Fin juin-début juillet, un essaim d’abeilles a décidé de faire une halte à Saint-Eloi-de-Fourques. Il a tout d’abord élu domicile dans le toit de la Mairie le samedi 22 juin au matin, après que des « éclaireuses » sont passées la veille. Les abeilles ont, en partie, envahi le logement communal. Eric Fortin a alors appelé Monsieur Bruno Lheureux, couvreur et aussi apiculteur à Epégard. Dans un premier temps, il a installé un ruchette en carton sur le toit, en ayant pris soin d’y mettre des cellules gorgées de miel.

Un essaim sur le toit de la Mairie de Saint-Eloi-de-Fourques

Et puis, le 9 juillet, Marie-Laure, la directrice du centre de loisirs, est venue me prévenir de la présence d’un essaim sur l’arbre face à l’entrée de la salle des fêtes. Tout le monde était en mode panique. L’essaim venait de trouver un nouveau refuge. Les papas et mamans venus rechercher leurs enfants ont dû prendre quelques précautions : les abeilles ne supportent pas les parfums !

Ensuit, Bruno Lheureux est venu avec une ruchette, une balayette et un fumoir.

Bruno Lheureux en train de chasser les abeilles et leur reine vers la ruchette

Très vite, l’essaim a suivi la reine que Bruno Lheureux était parvenu à déplacer, en chassant de l’arbre l’odeur de la reine. Nous avons pu nous approcher à moins de 3 mètres de nos visiteuses sans précautions particulières

L'essaim d'abeilles a migré dans la ruchette !

Et encore un grand, grand merci à Monsieur et Madame Lheureux, d’Epégard !

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

La commercialisation de la fibre optique pour septembre 2020

L’approche des élections départementales aura, au moins,  permis de précipiter l’agenda du déploiement de la fibre optique dans le département.

La commercialisation de la fibre optique pour septembre 2020Ca y est ! Nous avons enfin un calendrier pour la fibre. Les travaux devraient être achevés en juin 2020. La commercialisation de l’accès à Internet par la fibre devrait intervenir à partir de septembre 2020. Nous avons validé l’emplacement de l’armoire du SRO qui se situera très précisément à côté de la salle des fêtes. Elle devrait distribuer une partie de Bosrobert et de Saint-Paul-de-Fourques.

En ce début d’après-midi, nous avons validé toutes les logements et les entreprises à desservir. Soyez assurés que nous n’avons oublié personne !!!

5.00 avg. rating (98% score) - 1 vote

Nouveaux horaires du secrétariat de mairie et de la permanence

Nouveaux horaires du secrétariat de mairie et de la permanenceVous avez été nombreux à témoigner à Hélène, notre secrétaire, vos témoignages de soutien et d’amitié. Sachez qu’elle en a été particulièrement touchée. Après avoir échangé avec elle hier matin, nous avons appris que son arrêt maladie devrait se prolonger au moins jusqu’au 31 décembre 2019.

Depuis le 14 mai, nous n’avions plus de secrétaire de mairie. Il nous aura fallu attendre le 22 juillet pour que nous trouvions enfin une remplaçante. En attendant, aidés par les adjoints et Philippe Boudier, nous avons assuré tant bien que mal l’intérim. Le retard au niveau administratif, en matière de comptabilité, d’urbanisme était considérable !

Edwige Lemarchand, depuis le 22 juillet 2019, assume la tâche de secrétaire de mairie. Elle a accepté que sa mission de 17 h 30 soit prolongée jusqu’au 31 décembre 2019. Nous vous remercions de lui réserver le meilleur accueil possible et lui montrer que notre village sait être tout particulièrement accueillant.

Permanence

A partir du 2 septembre 2019, le secrétariat de mairie sera ouvert uniquement le jeudi et le vendredi, de 8 00 à 12 h 30 et de 13 h 15 à 17 h 30. La permanence du mardi sera supprimée, au profit de celle du samedi matin étendue à une plage allant de 8 h 30 à 12 h 00.

Coordonnées

Pour rappel, vous pouvez nous contacter :

  • par téléphone, au 02 32 35 52 11 (le jeudi et le vendredi de préference) ;
  • par mail, à l’adresse mairie.st.eloi[@]free.fr ;
  • sur mobile, au 06 70 37 31 91 (téléphone du maire) ;
  • sur Facebook, https://fr-fr.facebook.com/saint.eloi.de.fourques.

Nous voudrions vous faire part de toutes nos excuses pour tous les désagréments et le retard pris dans le traitement de vos messages et de vos dossiers.

Agenda de location de la salle d’activités

Vous pouvez consulter l’agenda de la salle d’activités à partir de ce lien. Les tarifs ont été modifiés comme suit :

  • 250 euros, pour les habitants de la commune et leurs enfants à la condition qu’ils aient vécu à Saint-Eloi et que leurs parents soient encore résidents à Saint-Eloi ;
  • 350 euros, pour les hors-Commune.

 

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Une aide de 100 euros supplémentaires pour éradiquer les frelons asiatiques

Le 11 avril 2019, le Conseil communautaire de l’Intercom Bernay Terres de Normandie a validé le principe d’une aide de 100 euros maximum à hauteur de 30% de la facture pour la destruction de nid de frelons asiatiques. Cette aide s’ajoute aux 100 euros du département de l’Eure.

Cette décision va dans le bon sens. Et espérons qu’avec ces 200 euros d’aides cumulées, les habitants des communes de notre territoire se débarrasseront de ce fléau que représente le frelon asiatique.

Une aide de 100 euros supplémentaires pour éradiquer les frelons asiatiques

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Bientôt, une eau du robinet impropre à la consommation ?

Bientôt, une eau du robinet impropre à la consommation ?

Dans le relevé d’analyse en eau brute de juin 2018 produit par la société Eurofins relatif à un des points de captage qui nous alimente en eau potable, un des pesticides analysés a dépassé le seuil critique de 0.1 microgramme par litre. Cumulés, l’ensemble des pesticides ont totalisé 0.434 microgramme par litre sur un autre point de captage à la même période, sachant que le seuil de non potabilité se situe à 0.5. Côté nitrates, ce n’est guère mieux : ils pèsent 44.4 milligrammes par litre d’eau sur l’un des relevés de l’an dernier. Le seuil de potabilité se situe à 50 milligrammes par litre. La dénitrification représente un coût insupportable pour nos collectivités !

Collectivement, ils nous faut réagir. Depuis 2014, j’ai pris la décision de ne plus employer de pesticides pour traiter les mauvaises herbes au niveau des espaces communaux, devançant ainsi la décision du législateur d’interdire les traitements sur le domaine public à partir du 1er janvier 2017.  J’ai pu mesurer les résistances.

La pollution de l’eau aux pesticides et aux nitrates n’a rien du hasard pur. Pour les pesticides, elle vient du fait que les particuliers continuent de traiter en toute illégalité la parcelle de terre séparant la limite de leur propriété de celle de la voirie. Or, la commune de Saint-Eloi a la particularité de disposer de nombreuses bétoires le long de la voirie revêtue, route de Maison rouge, route du Mouchel et route de Saint-Paul. Aussi, lorsque vous traitez cette bande de contact avec la voirie revêtue, vous envoyez en fait vos résidus de pesticides dans la nappe phréatique. Il faut arrêter de toute urgence ce genre de pratiques qui posent une vraie question sur le plan sanitaire du fait de la dégradation de la potabilité de l’eau que nous buvons et qui sert à nous laver, à laver nos enfants. Depuis le 1er janvier 2019, les particuliers n’ont plus le droit d’utiliser et/ou de posséder de pesticides. C’est la loi : elle s’applique à nous tous.

Et puis, pour les nitrates et les pesticides, il y a les agriculteurs qui ne respectent pas toujours les limites du domaine public, en le labourant et en le traitant, alors qu’ils n’ont aucune autorisation à le faire. Sachez que je réfléchis à un arrêté municipal dont l’objet est de protéger la ressource en eau en instituant une zone franche de pesticides au contact de la voirie revêtue. L’eau est notre bien commun.

Un jour, les habitants de la commune, nos enfants viendront me voir, en me disant : « Dites, vous avez été Maire de Saint-Eloi-de-Fourques. Qu’avez-vous fait pour nous protéger de ces molécules toxiques, dont nous savons maintenant qu’elles sont responsables de certaines de nos maladies ? »

Je compte sur votre compréhension et aussi sur votre soutien. Merci.

 

Denis Szalkowski
Maire de Saint-Eloi-de-Fourques

3.67 avg. rating (79% score) - 3 votes

Décès de Giorgio Zaniboni

Nous avons appris avec une très grande tristesse le décès de Giorgio Zaniboni en ce 8 mai 2019, à l’hôpital Saint-Julien de Petit-Quevilly. Giorgio est décédé, à l’âge de 84 ans, des suites d’une très longue maladie contre laquelle il s’est battu avec un très grand courage.

Nous tenons à nous associer à la peine de sa compagne Arlette et de ses filles Nadia, Cécilia, Sandrine et Frédérique. Son inhumation aura lieu le 14 mai à l’église de Grand-Couronne, à 10 h 00.

Il était présent lors de l’inauguration de la salle d’activités, le 8 juin 2013, aux côtés des membres du Club des sans souci. Giorgio apparaît au fond à droite sur la photo, muni de lunettes foncées.

Décès de Giorgio Zaniboni

 

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes