Archives mensuelles : juillet 2022

Discours sur les valeurs de la République à l’occasion de la commémoration du 14 juillet

Discours sur les valeurs de la République à l'occasion de la commémoration du 14 juillet

La culture est au carrefour des valeurs de la République. Elle est ce que nous avons en commun : nos représentations et nos idées, notre histoire et notre mode de vie, nos savoirs et nos savoir-faire, nos œuvres et nos objets issus de nos imaginaires. Elle se construit par nos échanges, nos discussions et nos activités, par mimétisme aussi.

Nous avons cette chance de disposer à Saint-Eloi-de-Fourques de lieux, de partenaires et d’associations. Nous devons, par tous les moyens, chercher à impliquer le plus d’habitants dans nos activités. Face aux difficultés auxquelles nous allons devoir faire face dans les mois et les années à venir, nous aurons besoin de collectif, aux antipodes d’une course à la matérialité et à l’apparence, à l’argent et à la reconnaissance. Se recroqueviller sur soi ne pourra plus être la solution. Quel sens peut-il d’ailleurs y avoir à ne se consacrer qu’à soi-même ? Ces comportements individuels sont en réalité les fossoyeurs des valeurs de la République.

La question que nous devons nous poser est de savoir comment être utiles aux autres. Il y a tout d’abord notre jeunesse, souvent en déshérence, seule face aux écrans. Nous le voyons, le mercredi après-midi, à la médiathèque ou au centre de loisirs : nos enfants ont envie de jouer, d’apprendre et de lire tout à la fois. Faisons-en sorte qu’ils restent notre priorité ! Car, ils sont notre avenir. De l’autre côté, il ne faudrait pas oublier nos aînés. Et c’est ce que font aujourd’hui Evelyne et Yvon Tardif au niveau du Club des sans souci, sans oublier la conseillère numérique mise à disposition par l’association Lézarts et les mots les vendredis après-midi à la médiathèque.

La République que nous commémorons aujourd’hui est le produit de l’institution de nos imaginaires. Elle s’est, en France, construite par nos armées, par les guerres perdues et gagnées. Nous avons ensuite cru en l’homme providentiel, au visionnaire. Le politique, aux pouvoirs contraints et limités, se voit dicter la loi par les intérêts privés et les lobbys, loin de l’intégrité que nous serions en droit d’en attendre. Nous devons défendre et réinventer notre République en mettant en avant ses valeurs dans nos quotidiens : la liberté, mise à mal au cours des deux dernières années régies par des lois d’exception ; l’égalité en accompagnant tous nos habitants face à l’échec scolaire et la fracture numérique ; la fraternité en sachant donner plutôt que de chercher toujours à prendre les ressources dont auront besoin les générations futures. Aurons-nous d’autre choix que d’aller vers une sobriété heureuse ? Alors, si nous voulons être riches, faisons du gratuit. Engageons-nous auprès des autres, des plus fragiles. Remettons le collectif au centre de nos vies et de notre village. C’est ainsi que nous perpétuerons les valeurs de notre République.

Vive la République, vive la France !

Denis Szalkowski.

5.00 avg. rating (99% score) - 2 votes